Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ce blog est référencé par Technorati | Page d'accueil | Conception d'interface des applications riches »

10 octobre 2007

Étirer une itération

La semaine dernière se terminait notre première itération, et oh surprise, on a réalisé moins que ce qu'on pensait. Comme ce qu'on avait choisi pour le contenu de l'itération 1 constituait un thème, le réflexe, de retour cette semaine, est de poursuivre l'itération 1 pour quelques jours de plus. Ce serait une erreur.

Premièrement ça cré un précédent. On le sait, les projets prenne du retard un jour à la fois. Le fait de reporter un premier jalon après deux semaines m'incite à croire que quand on va arriver à l'échéance ultime, on fera la même chose. L'utilisation de jalon fixe, "timebox" force l'équipe à "terminer" le travail. Autrement, il reste toujours un petit quelque chose à faire (les tests, la doc, l'intégration, l'installation, la mise en prod...). Ca nous force à focusser sur un objectif et à livrer cet objectif, quitte à ce qu'il soit plus petit (prinicipe de petites livraisons fonctionnelles).

Deuxièmement ça va à l'encontre du timeboxing qui est une des techniques de base des approches agile.

Troisièmement, l'agilité compte beaucoup sur le rythme (voir mon post sur le sujet). Hors alonger une itération brise ce rythme fondamental qu'est l'itération.

08:59 | Lien permanent | Commentaires (0)