Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mai 2008

Présentation de la mêlée quotidienne au Groupe Agile Montreal

Hier soir j'ai présenté la technique de la mêlée quotidienne (standup meeting ou daily crum) à une vingtaine de membres du Groupe Agile de Montreal

Ma présentation en format PowerPoint est basé sur un article sous forme de pattern que j'ai écrit. Vous pourrez aussi vous référer à l'article de Jason Yip, que je considère le meilleur article sur le standup meeting. Mike Coan a aussi un article sur les smells reliés au daily scrum.

Merci à tous les participants, vos commentaires ont rendu la présentation plus intéressante, j'en suis certain. J'ai d'ailleurs incorpore quelques modifications à la présentation.

24 septembre 2007

Planification du premier sprint

Demain matin se sera notre premier sprint planning, pour l'itération 1. Je ferai donc une courte introduction à ce qu'est le sprint planning pour l'équipe.

On a en main un premier backlog de produit, priorisé. On l'a même découpé en chunk de deux (2) semaines (grosso modo) avec des thèmes pour chaque itération et un release final dans la 6e itération.

Préalablement, j'ai reformuler les éléments du backlog en user stories dans la forme de "En tant que __acteur__ je désire __fontionnalité__ afin que __valeur__. J'ai esquissé pour 2 user stories le scénario de démonstration. J'ai aussi esquissé ce qui serait ma priorisation des users stories.

Le but du la rencontre de planification du sprint est de produire:

- un but pour le sprint;
- une liste des membres de l'équipe et leur niveau d'engagement;
- une liste des users stories, notre backlog de sprint;
- la date de la démo;
- l'endroit et le moment de la mêlée quotidienne.

La rencontre, comme la plupart des éléments dans les approches agiles est "timeboxé", i.e. la durée est définie à l'avance.

La rencontre se déroule typiquement de la façon suivante:

- Le propriétaire présente le but du sprint et les éléments du backlog de produit;
- Ensemble on détermine le moment et l'endroit de la démo, typiquement à la fin de l'itération, avant la rétrospective.;
- L'équipe estime et décompose les éléments au besoin. On explique les éléments à clarifier et on décrit comment le user story va être démontré;
- On sélectionne les users stories pour l'itération;
- On calcule la vélocité des tâches versus l'estimé des users stories.
- On spécifie le moment et le lieu de la mêlée quotidienne.

Voici un exemple de backlog de produit que nous avons réalisé dans une autre projet en décembre 2005.

086af15f750295ebd2b3428fb3ecc070.jpg

Du même projet, voici le sprint backlog d'une itération.

95641a101f2499b9316022242712c041.jpg

16 décembre 2005

(Mauvaises) Odeurs de Scrum

Une odeur dans les approches agile est un symptome d'une situation à corriger. Il existe des "odeurs de code" (code smells) et Mike Cohn a publier des odeurs de Scrum, donc des symptomes que quelque chose cloche dans l'application du Scrum. Vous les trouverez ici.

09 décembre 2005

Un question de rythme

Hier, on en était à notre quatrième daily scrum, à l'heure prévue (11h30), il manquait un joueur. Que faire? Reporter le daily scrum à 13h30, alors que tous seraient présent? L'annuler, simplement (on se rencontre demain de toute façon)? Le tenir, avec des abscents? L'équipe penchait pour reporter en après-midi. Pas moi!

Plusieurs raisons me pousse à recommander la tenu à l'heure dite, ce sont: rythme, règles simples, planification, visibilité.

Les approches agiles ont des rythmes réguliers à diverses fréquences. Dans le cas de SCRUM, il y a le rythme quotidien, marqué par le daily scrum et le mensuel marqué par le début et la fin d'un itération. Si on brise le rythme, on risque de désynchroniser la machine. Le daily scrum à lieu à 11h30, comme la mort, c'est une des certitudes de la vie! Si on commence à les recéduler, à quel heure aura lieu celui de demain?

En Scrum, peu de règles encadrent nos processus, si on se permet de les briser à la première occasion, quel rigeur démontrons nous? Qu'est-ce qui nous garde du chaos? L'équipe s'est donné une règle en cas d'abscence physique, situation dans laquel la personne abscente participe par téléphone. Si la personne n'est pas disponible, elle n'est pas disponible, on s'en passe!

Le fait de planifier le daily scrum à heure fixe simplifie la planification, je sais d'avance que dans 12 jours, à 11h30, je suis en rencontre pour une dizaine de minute. Si j'ai un empêchement planifié, je peu planifier une façon de "participer" au scrum. Si c'est un empêchement imprévu, alors c'est imprévue, on vit avec!

Enfin, ça donne de la visibilité à l'abscence (et à la présence). C'est une bonne façon de voir la participation d'un individu (client ou réalisateur). Est-ce qu'il est souvent abscent? Quel en est la raison?